Site d’informations en ligne, sur Bagnères de Bigorre et le Pays de la Haute Bigorre
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Droit de réponse à l’article de M. Glavany « Je suis l’homme à abattre »

mardi 23 mai 2017 par Rédaction

M. Jean-Bernard Sempastous : « Je suis l’homme à suivre ! »

Parce qu’il est de mon devoir en tant que candidat de la République en Marche de mener une campagne législative digne, de projets et de progrès, à la hauteur des espérances qu’elle suscite pour nos concitoyens Haut-Pyrénéens, je me permets de publier un droit de réponse afin de stopper immédiatement les attaques et manœuvres bassement électoralistes du candidat socialiste M. Jean Glavany, prêt apparemment à tout pour s’accrocher au pouvoir.

De tendance centriste, non encarté, avec à mes côtés ma suppléante Stéphanie Abbadie, ancienne militante socialiste, nous sommes les candidats de la Majorité Présidentielle aux élections législatives de la 1ère circonscription des Hautes-Pyrénées. Nous sommes les candidats du renouveau de la France et de notre territoire. Nous sommes les candidats du rassemblement. Aussi, je suis fier que la droite modérée de notre département nous apporte sa confiance et nous suive, à l’image du Républicain Edouard Philippe, Premier Ministre de la majorité présidentielle plurielle d’Emmanuel Macron. Tout comme je suis fier que de nombreux hommes et femmes de gauche, citoyens et élus de tous partis, nous suivent, toujours plus nombreux chaque jour, dans cet engagement et cette dynamique de renouveau pour notre territoire.

S’il s’avérait d’ailleurs que M. Glavany se réclame lors de cette campagne de la majorité présidentielle, et d’un prétendu soutien, au détour d’une photo, du Président Emmanuel Macron, nous l’inviterions tout naturellement à nous rejoindre…ce qu’il ferait nous n’en doutons pas dans ce cas de figure…à suivre…

Néanmoins, malgré ce possible ralliement, je me permets de le prévenir que je porterai plainte immédiatement pour diffamation s’il réitérait la moindre insinuation à mon encontre de manquement à toute probité. M. Glavany, il y a des limites à ne pas dépasser, notamment de respect envers les candidats et les électeurs, même lorsque l’on se débat pour un 5ème mandat à l’Assemblée, que vous annoncez être le dernier, alors que vous évoquiez déjà votre dernier mandat en 2012…La majorité présidentielle souhaite d’ailleurs, au nom du principe de renouvellement des Hommes et des idées, limiter à 3 le nombre de mandats et la loi interdit déjà le cumul entre mandats nationaux et locaux.

Après avoir participé au développement de ma ville de Bagnères de Bigorre depuis 1995 en tant qu’Adjoint, puis élu Maire au 1er tour en 2014 avec 58% des voix, je me battrai demain avec la même énergie et la même envie, cette fois-ci pour tous les Haut-Pyrénéens, en tant que nouveau Député En Marche de la majorité parlementaire, si les électeurs m’accordent leur confiance les 11 et 18 juin prochain.

Ce droit de réponse et de mise au point nécessaire étant effectué, et en espérant pour le débat démocratique que le candidat du PS changera de stratégie, nous nous adresserons à présent uniquement à nos concitoyens afin de continuer à les rassembler dans une majorité de projets, de relance et d’audace pour chacun d’entre eux, et pour notre magnifique territoire des Hautes-Pyrénées ! A suivre.   

Jean-Bernard Sempastous, candidat La République En Marche